Sélectionner une page
Lorsque vous utilisez internet, vous vous retrouvez très souvent avec des bannières qui vous parlent de cookies. Alors, en gâteau c’est très bon mais sur internet c’est un peu plus complexe que ça. Les cookies que vous rencontrez sur les sites internet que vous visitez ont de l’intérêt même si vous ne vous en rendez pas toujours compte. Je vous vois déjà vous dire qu’ils vous énervent à s’afficher à tout va pour vous obliger à cliquer sur « j’accepte » ou « ok » par exemple. Eh bien, la première chose à savoir c’est que cela gêne votre navigation mais que c’est obligatoire pour les propriétaires de sites et que ces bannières vous permettent de connaitre un peu mieux le fonctionnement d’internet. Je vous explique tout ça en détail.

La base à connaitre

Dès que vous consultez un site internet, vous êtes en contact avec des cookies. C’est tout simplement un fichier qui est déposé sur votre navigateur (Chrome, Firefox, Edge, Safari…). Celui-ci est un fichier texte (.txt) qui fonctionne un peu comme une carte d’identité de votre navigation. Totalement inoffensif pour votre ordinateur, il indique au site que vous visitez que vous êtes passé par là, tout simplement. Ils sont enregistrés sur votre disque dur par votre navigateur, ce qui permet aux sites de se souvenir pendant un moment, que vous êtes passé par là (jusqu’à 10 ans dans certains cas). Si lorsque vous vous connectez sur un site, vous voyez un bandeau avec un message d’avertissement des cookies, c’est que le site respecte les recommandations de la CNIL et respecte la législation européenne. En effet, la législation a posé le principe « d’un consentement préalable de l’utilisateur avant le stockage d’informations sur l’équipement d’un utilisateur ou l’accès à des informations déjà stockées. » Maintenant que vous savez à quoi ils correspondant, passons à leur intérêt pour vous et pour les sites que vous visitez.

Bannières cookies

Ça fait quoi un cookie ?

De façon succincte, ils sont là pour rendre votre navigation plus agréable car ils savent ce qui vous intéresse et rendent votre navigation plus efficace.   L’exemple le plus parlant est celui de votre panier en ligne. Vous souhaitez acheter une nouvelle télévision et de ce fait, vous comparez les produits et les prix. Quand vous allez sur un site marchand, vous mettez les produits susceptibles de vous intéresser dans votre panier pour ne pas les perdre. Eh bien, c’est là que les cookies entrent en jeu ! Vous retournez sur ces mêmes sites quelques jours plus tard et les téléviseurs que vous aviez sélectionné y sont toujours. Cela peut vous sembler un peu intrusif mais pas autant que vous pourriez le penser. En effet, si vous n’avez pas donné d’informations personnelles au site, il saura juste que quelqu’un avec votre cookie (ou carte d’identité) est revenu sur le site. Il ne sait rien d’autre et cela permet de protéger votre identité personnelle. Pratique et anonyme !

Et la publicité dans tout ça ?

Je vous l’accorde, pour le moment, ma vision des cookies est bien jolie et s’apparente au monde des bisounours. Comme je le disais, si vous ne renseignez rien, le site ne disposera pas de vos informations personnelles. En revanche, vos habitudes de navigation sont, elles enregistrées. Lorsque vous avez cherché votre nouveau téléviseur, vous êtes forcément allé sur d’autres sites. A ce moment-là, vous avez surement vu les téléviseurs que vous aviez regardé ou même d’autres téléviseurs. Non ? C’est aussi l’œuvre des cookies. Dans ce sas précis, vous êtes la victime d’un retargeting (vous recevez une publicité plus ou moins personnalisée pour vous faire aller sur le site précédemment visité ou un site proposant le même service). Heureusement, pour contrer l’effet pervers de cette pratique, les sociétés de publicité ou les sites mettent en place le capping. En gros, cela limite l’affichage d’un même élément via vos cookies également. Par exemple, cela vous évitera de voir la même télévision en publicité sur toutes les pages du site que vous visitez. Cette technique rend votre visite plus agréable en réduisant certains effets intrusifs ou irritants. Si votre visite est agréable, cela est bénéfique pour tout le monde.

Publicité internet article cookies

Des solutions pour mieux vivre avec les cookies

Les cookies sont bien présents, que vous le souhaitiez ou non et vous êtes responsable des traces que vous laissez sur internet. C’est pourquoi il est important d’apprendre à les maitriser.

  1. Faire le ménage dans son navigateur

Un petit ménage de printemps ne fait jamais de mal pour votre maison. Pour votre navigateur c’est pareil. Lorsque vous y pensez, allez dans les paramètres de votre navigateur pour supprimer les cookies et repartir de zéro !

  1. Les supprimer

Même si cela rendra votre navigation moins agréable, vous pouvez, dans les paramètres de votre navigateur bloquer les cookies qui souhaitent enregistrer ou lire vos données. Si c’est ce que vous souhaitez faire, sachez que la plupart des sites qui vous demandent de vous connecter ne fonctionneront pas.

  1. Bloquer les cookies tiers

Un bon compromis si on souhaite limiter les traces que nous laissons sur internet en profitant d’un maximum de ressources pendant la navigation. Ils ne sont habituellement pas nécessaires mais je dis bien habituellement. L’option bloquer les cookies tiers est également disponible dans les paramètres de votre navigateur.

  1. Empêcher les traqueurs

Des extensions existent pour profiter d’une navigation sans traqueurs. Par exemple, Disconnect qui vous permets de bloquer les cookies pub et réseaux sociaux sur les sites que vous consultez. Comme avec la suppression des cookies, vous recevrez de la publicité non ciblée mais aurez accès aux sites vous obligeants à accepter les cookies. Le petit plus, c’est que l’extension améliore la vitesse de votre navigation !

  1. Simplement se débarrasser des messages d’avertissement des cookies

Si les cookies ne vous gênent pas mais que vous ne souhaitez plus avoir une bannière à chaque fois que vous vous connectez sur un site, il existe une solution. L’extension I don’t care about cookies (j’en ai rien à faire des cookies) vous permet de supprimer automatiquement les messages d’avertissement des cookies. Dans ce cas, vous vivez en harmonie avec eux !

 

A la fin de cet article, vous ne savez pas tout mais au moins ce que vous devez savoir. Il me faudrait beaucoup plus de temps et de mots pour vous expliquer tout ce qu’il est possible de faire et les combinaisons sont illimitées. Mais dans tous les cas, j’espère que vous vivrez mieux avec (si vous le souhaitez), en comprenant bien à quoi ils servent et en sachant mieux les maîtriser.

Si vous êtes un professionnel ou juste curieux et que cet article vous à intéressé, pensez à consulter notre article RGPD : un casse-tête pour les TPE et PME. En effet, cette nouvelle réglementation affecte également les politiques de cookies.

Pierre – Destination Sud-Ouest Communication